Louez un voilier avec ou sans skipper pour les îles du Nord du Dodécanèse

Osez ce périple en dehors des circuits habituels et nous vous garantissons un vrai dépaysement.

Une semaine en voilier dans le Dodécanèse du Nord

 

 

Seulement une petite gamme de voiliers, catamarans ou bateaux à moteur sont proposés à partir de Samos, mais c’est un itinéraire loin du tourisme de masse, qui vous dépaysera complètement.

On vous conseille donc de louer votre bateau à l’avance, sinon de louer un bateau pour au moins deux semaines et embarquer plus au Sud, sur l’île de Kos.

Ce périple vous fera découvrir l’île de Pythagore, Samos, mais aussi l’impressionnant monastère de Patmos et sa magnifique Hora, et bien sur la beauté sauvage des îles d’Arkoi, Lipsoi, et Fournoi, et enfin l’île ou échoua le fameux Icare car il s’approcha trop près du soleil.  
D’ailleurs durant vos vacances, faites attention au soleil pour ne pas attraper de coup de soleil.

Un itinéraire donc, de petite navigation en général, de très beaux mouillages et jolis ports ou vous rencontrerez ses chaleureux habitants et fêterez avec eux, leurs riches traditions et coutumes.  

Samos : Même si Samos appartient à la région de l’Égée Septentrionale, c’est à dire les îles du Nord Est de la Mer Egée, nous vous proposons de naviguer vers le Sud, dans les iles du Dodécanèse. Samos est accessible en avion ou ferry à partir d’Athènes. Une fois arrivés, vous embarquerez, au village de Pythagoreion, tout à côté de l’ancien port de Pythagoreion, nommé ainsi en l’honneur du philosophe et mathématicien Pythagore. Profitez de visiter le tunnel d’Eupalinos, construit par Polycrate, un long aqueduc qui approvisionnait l’ancienne capitale en eau. Les vestiges du sanctuaire de la Déesse Héra se trouvent aussi dans les environs, au village d’Heraion. C’est une grande île, très montagneuse et verte, avec de très beaux villages et beaucoup de sites d’intérêt. Si vous avez le temps, restez-y un jour ou deux pour visiter l’intérieur et bien sûr goûter au fameux muscat de Samos.

Arkoi : Une île avec pas plus de 100 habitants et quatre tavernes. Mais un port très bien protégé et une beauté sauvage avec des baies pour un mouillage idéal et serein.

Lipsoi : C’est un archipel de petites îles et îlots, avec sur l’île principal un peu moins de 800 habitants, cependant très chaleureux et avec un port et marina bien protégés et assez grand pour une quinzaine de voiliers et catamarans. Sur cette île, vous allez vous reposer, très bien manger dans les tavernes et faire le tour de l’ile. Car en effet c’est une petite île. Plusieurs criques et baies restent à être découvertes pour votre bonheur, et votre sérénité.

Patmos : Cette île doit sa célébrité au Monastère de Saint-Jean le Théologien, un monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un lieu de pèlerinage mais pas seulement. La capitale est de toute beauté, avec ses maisons blanches et son labyrinthe de ruelles et d’escaliers qui semblent vous transporter dans un autre temps. L’île dispose d’une bonne marina, au port de Skala, avec tous les services nécessaires. C’est une île qui accueille plusieurs fêtes et festivals, tels que le Festival International du Film, IFFP, fin Juillet ; ou le Festival de Danse et musique traditionnelle grecque en Septembre. Il y en a pour tous les goûts.

Fournoi : Un archipel d’une vingtaine d’îles et îlots entre Samos et l’île d’Icare. L’occupation principale de l’ile est la pêche. Récemment, l’archipel des Fourni s’ouvre au tourisme et pour les plaisanciers, c’est un petit paradis, avec ses beaux paysages et innombrables baies et criques, protégées du vent et loin de toute civilisation.

Ikaria : Vous accéderez à Ikaria probablement par le petit port au Sud de l’île, a Agios Kirikos, même si le port de Evdilos au Nord est plus grand. A proximité de Agios Kirikos, se trouve le village de Therma, et comme son nom l’indique, il y a des thermes d’eau chaudes thérapeutiques. Il vaut aussi la peine de visiter l’intérieur des terres d’Ikaria, pour découvrir ses beautés naturelles, et le village de la Hora qui se trouve en hauteur.  
Sur cette île, on distingue un mode de vie particulier au rythme très détendu avec une gastronomie basée sur le régime alimentaire méditerranéen dans lequel se cacheraaient les secrets de longévité des habitants d’Ikaria. Entre autres, les produits locaux et de qualité, le vin de Pramnos associé au culte du Dieu Dionysos et le plaisir de se réunir autour d’une table. Ne manquez pas les fêtes et « panigiria » (kermesses en l’honneur des saints patrons) ou l’on mange, boit et danse jusqu’au matin.

 

Le port de Pythagoreio à Samos

Samos Dodecanese

Lipsi

Vue du monastère de Patmos

Fournoi

Fourni Dodecanese

La plage de Nas à Ikaria et le temple d’Artemis

Ikaria Dodecanese

Nos Bateaux

Obtenir un devis

Obtenir un devis