Ce sont les îles les plus proches d’Athènes, qui s’égrènent entre l’Attique et l’Argolide. Elles ont chacune un caractère particulier, aussi bien pour le relief, la végétation que pour l’architecture – Si bien que pour ceux qui disposent seulement de quelques jours, elles assurent quand même un vrai dépaysement. Le golfe Saronique permet la plupart du temps une navigation paisible, les condition climatiques y sont clémentes. Pour un circuit dans les îles Saroniques, on partira du port d’embarquement d’Alimos, une marina dotée de toutes les facilités et proche de l’aéroport d’Athènes.

Golfe Saronique

Égine

La proximité d’Athènes en fait une île surtout fréquentée par des Athéniens.
On aimera s’y promener et admirer l’architecture néoclassique des vieilles maisons.

Trois ports s’offrent aux plaisanciers :
Le port d’Aigine, port principal, assez animé, ne pas manquez de déguster des poissons et fruits de mers à la taverne Agora, dans les ruelles piétonnes au bout du marché de poissons. ;
Le petit port de pêche à Perdika, au Sud-Ouest, ou se trouvent quelques belles baies protégées, qui permettent le mouillage.
Le petit port (quai) d’Agia Marina à l’Est, au pied du temple d’Aphaia; attention le mouillage peut en cas de houle être un peu inconfortable.

L’île elle-même, plantée de pins et pistachiers, présente un intérêt archéologique majeur, avec son temple d’Apollon et le sanctuaire d’Aphaia, qui formait avec le temple de Poséidon à Sounion et le Parthénon, un triangle sacré.

Egine fut un temps la 1ère capitale de la Grèce, après sa libération de l’occupation turque.

Angistri

L’ile d’Angistri, entièrement couverte de pinèdes, plaira aux amoureux de nature et de tranquillité.

screen-shot-2016-09-09-at-10-17-31-pm

 

 

 

Elle dispose d’un port au Nord assez petit avec peu de fond.
A l’Ouest on y trouve des baies de mouillage, tandis qu’au Sud-Ouest, une crique assez profonde mais bien protégée par l’ilot de Dorousa.

Entre Angistri et l’ile d’Aigine, il existe une petite île déserte de Metopi qui sert de refuge à des milliers de mouettes.

Il faut éviter d’être attiré par leur chants/cris, car les fonds autour de Metopi sont peu profonds et peuvent présenter un danger.

Poros

L’île est partagée par un isthme en 2 parties inégales, Spheria et Kalavria, et elle-même séparée du Péloponnèse par un étroit chenal. La baie de Poros entre l’Argolide et l’île est grande et bien protégée.

screen-shot-2016-09-09-at-10-18-03-pm

 

 

La présence toute proche des terres donne souvent l’impression de naviguer sur terre. Henry Miller dans ses souvenirs de Poros écrivait : « s’il est un rêve qui me plait par-dessus tout, c’est celui de naviguer sur terre. »
Le port est très grand et offre beaucoup de places et la vaste baie de nombreux points de mouillage.

Sur Spheria, s’étale la ville de Poros, au charme composite alliant harmonieusement maisons néoclassiques et architecture cycladique. La tour de l’horloge, monument magnifique datant de 1927 est un point de référence dans la ville. Kalavria, beaucoup plus grande, est noyée dans la verdure, les pinèdes, les oliveraies mais aussi de vastes plantations de citronniers aux parfums enivrants. C’est là aussi que se trouvent les belles plages de sable de Mikro Neorio et Megalo Neorio.

Hydra

C’est une ile rocailleuse très sèche, d’une beauté austère et fière. Sa côte rocheuse et inhospitalière aux bateaux fut longtemps un atout pour l’ile et servit à sa défense. L’arrivée dans la baie d’Hydra vaut le coup d’œil. Le port, les collines et les belles habitations des anciens armateurs construites en gradins forment un amphithéâtre colore, ou l’on se déplace uniquement à pied ou à dos d’âne. Tout engin motorise est formellement proscrit dans ce labyrinthe de ruelles étroites et d’escaliers. Le port principal est très petit et pour s’y amarrer, il faut s’y rendre très tôt ou s’amarrer en deuxième ou troisième série. Sinon, il faudra aller à Mandraki, à l’est du port, ou l’on peut mouiller. Il existe aussi la possibilité de faire une escale à Dokos, une île inhabitée a l’Ouest d’Hydra.
Hydra comme Spetses, fut fortement engagée dans la guerre d’indépendance contre les Turcs, et les habitants sont fiers de leur histoire et de leur identité.
Hydra est aujourd’hui une île cosmopolite, avec des musées intéressants, des expositions d’art et des rendez-vous d’artistes – Signalons, pour la petite histoire que Leonard Cohen y avait acheté une maison et y a passé de nombreux étés.

screen-shot-2016-09-09-at-10-17-51-pm

Spetses

A l’arrivée a Spetses, on peut amarrer à la marina Baltiza du vieux port, ou à Dapia, ou les places sont cependant restreintes. Appelée dans l’Antiquité « Pityoussa » c’est-à-dire « plantée de pins », Spetses justifie encore son ancien nom puisque la majeure partie de l’ile est couverte de pins d’Alep. C’est une ile très verte et très fleurie.
La ville s’impose par l’élégance de son architecture, son côté aristocratique, le charme pittoresque de ses ruelles encombrées de bougainvilliers, jasmins, hibiscus. Promenez-vous dans la Dapia (les quais), le vieux port, les places et les cours pavées de mosaïques de galets. Offrez-vous le plaisir d’une promenade en voiture à cheval.
Ces « carrosses » font office de taxi et circulent toute la journée. En effet, les voitures sont interdites dans la ville. Spetses propose des restaurants et des boites très élégantes et la vie nocturne y est animée.
Une grande figure féminine de l’Indépendance : La Bouboulina règne sur l’ile.
Première femme amiral de l’Histoire, elle consacra toute sa fortune à armer les bateaux pour lutter contre l’occupation turque.

screen-shot-2016-09-09-at-10-18-36-pm

Chaque année fin Juin / début Juillet se déroule a Spetses la Régate de yachts classiques (bateaux traditionnels en bois, caïques, goélettes, etc…) Les plus belles plages sont à l’Ouest : Agia Paraskevi, Agioi Anargiroi, Ligoneri et Zogeria.

Epidaure

Sur la côte Est du Péloponnèse on vous conseille un arrêt a Epidaure.
Une péninsule y sépare deux baies très agréables. La baie Nord est occupée par un port où on peut rester à quai, et une petite ville. Allez visiter le petit théâtre, sans doute plus modeste que le grand site archéologique, mais intéressant.

screen-shot-2016-09-09-at-10-18-46-pm

Dans la grande baie au Sud de la péninsule, vous pourrez rester en mouillage et admirer les ruines d’un port englouti à la suite de l’explosion du volcan de Methana.

screen-shot-2016-09-09-at-10-18-57-pm

Si vous disposez d’assez de temps, une excursion s’impose au magnifique site du théâtre d’Epidaure, où se déroulent chaque été des spectacles de pièces de l’antiquité dans l’amphithéâtre vieux de plus de 2000 ans.

Methana

D’origine volcanique, la péninsule de Methana vaut la peine d’être visiter si vous cherchez un coin tranquille. Très montagneuse et verte vous pouvez amarrez soit du coté Ouest au port principal au quai en face de l’hôtel Saronis, soit du coté Est dans la petite baie de Vathi.

On dirait que la ville de Methana est reste figée dans le temps. Elle conserve un rythme très tranquille.
A quelques minutes a pieds vous pouvez vous baignez dans les sources d’eau chaudes thérapeutiques.

Une expérience a ne pas manquer !

screen-shot-2016-09-09-at-10-19-05-pm

Ermione

 

Situé au Sud de l’Argolide, Ermione est un petit village de pêcheurs.

Vous pouvez vous amarrer soit sur les places au quai soit mouiller dans la petite crique juste en face du port, les deux protégeant des vents du Nord, Nord Ouest.

C’est un village peu touristique mais vous y trouverez quand même des tavernes et café très sympathiques au bord de l’eau, vous sentirez ce charme simple et authentique de la Grèce.

 

img_8195

Nos propositions d’itinéraires à travers le Golfe Saronique

Une semaine dans le Golfe Saronique
Départ d’Alimos

Aigine, Hydra, Spetses, Poros, Perdika ou Moni (Aigine) et retour à la marina d’Alimos

Une semaine dans le Golfe Saronique
Départ d’Alimos

Aggistri, Epidaure, Poros, Ermione, Hydra, Aigine et retour à la marina d’Alimos

Deux semaines dans le Golfe Saronique
Départ d’Alimos

Aigine, Hydra, Monemvasia, Kyparissi, Leonidio, Astros, Nauplie, Drepano, Spetses, Poros et retour à la marina d’Alimos

Autre itineraire ou itineraire personnalisé?
Contactez nous pour en savoir plus!

Nos Bateaux

Nos Photos

Obtenir un devis

Obtenir un devis